Comment aider bébé à s’endormir (plus) facilement ?

Haha, je me vois encore il y a quelques années à taper ces quelques mots sur mon moteur de recherche préféré, au beau milieu de la nuit, sur l’écran de mon smartphone – que le parent qui ne l’a jamais fait s’estime chanceux – mais vous n’en faites sûrement pas partie si vous consultez cette page 😉

Je ne vous promets pas de recette miracle ou bien de technique universelle qui fonctionnerait sur tous les bébés (et pour cause, mes 3 enfants ont requis des méthodes différentes pour apprendre l’endormissement paisible), mais des pistes qui je l’espère pourront vous aider à sortir de cette impasse période difficile mais qui finit toujours par passer !

Nous n’avons pas échappé aux 1000 pas (beaucoup plus sûrement ! le podomètre peut être une bonne idée de cadeau pour un jeune parent ;-)) en berçant l’enfant, en revanche nous avons la chance de ne pas avoir eu besoin des promenades en poussette ou bien en voiture avec pour objectif de l’endormir – par ailleurs il semble que contrairement aux idées reçues, ce ne soit pas forcément le mouvement du véhicule qui endort le bébé mais davantage les bruits (de l’environnement, de la voiture, de la circulation…), donc peut-être voir à créer une playlist ? Et pour ceux qui seraient tentés par la technique des pleurs minutés (5 minutes, puis 10 minutes, puis 15 minutes…), nous avons essayé une seule fois avec notre grande et cela n’a pas été convaincant (du tout !) et étant déjà dubitatifs quant à son efficacité et surtout à ses effets secondaires (rapport aux nombreuses études (pseudo) scientifiques traitant des effets de laisser pleurer bébé sur son cerveau), nous n’avons pas réitéré l’expérience…

Bien sûr, vous aurez sûrement déjà essayé les classiques :

  • le coucher à heure fixe et baisser l’intensité lumineuse de son environnement un peu en amont
  • instaurer et respecter le rituel du soir (bain, histoires, chants et berceuses, câlins, bisous…)
  • lui parler, lui expliquer, le rassurer…
  • le câlin, le sein, la tétine…
  • s’assurer qu’il fasse de bonnes siestes la journée : ce n’est pas en diminuant sa « quantité » de sommeil de jour qu’il se rattrapera la nuit, au contraire !
  • prendre le train du sommeil lorsqu’il se présente, c’est-à-dire pas forcément à l’heure qui vous arrange mais lorsque les signes de fatigue se font sentir (bébé se frotte les yeux, s’impatiente… il ne baille pas forcément)

Et puis voici les quelques subterfuges outils que nous avons pu essayer et qui ont rencontré du succès chez nous (certains parfois, d’autre souvent, et en tout cas de manière variable car l’endormissement d’un bébé n’est pas une science exacte hein) :

  • les bruits blancs : notre première avait ces peluches Cloud B (un mouton et une girafe) qui portent à l’arrière un petit boîtier qui permet de lancer soit un son répétitif (comme le bruit des vagues qui s’échouent sur la plage, des battements de coeur, de la pluie…), soit une petite mélodie. Je crois que c’est ce qui a permis à notre Dragonne de faire ses nuits si rapidement au bout de 7 semaines !).
  • les étoiles ou la mer mouvante au plafond : pour notre second, ce sont plutôt ces projections au plafond qui le rassurait – il semblait avoir peur du noir, d’ailleurs à bientôt 5 ans il dort toujours avec une petite veilleuse portable Pabobo dans sa chambre (on adore ! solide et très pratique en déplacement chez les grand-parents ou en vacances). Nous avions également opté pour des doudous Cloud B mais différents puisque ces tortues (à la carapace dure) projetaient de la lumière, et la plus récente jouait également soit un son continu de mer, soit une petite musique apaisante.
  • le doudou « cordon ombilical » a permis à notre dernière de s’apaiser toute seule pour trouver facilement le sommeil. Le nôtre est « fait-main » mais il existe de nombreuses variantes dans le commerce, allant de la fameuse pieuvre Nattou aux magnifiques créations de chez Lilliputiens comme Anaïs le flamant rose ou encore Georges le lémurien, vous en trouverez forcément un à votre goût ! Le principe ? Une ou plusieurs parties facilement saisissables du doudou rappellent au petit son cordon ombilical qui était à peu près sa seule occupation dans le giron maternel, le doudou à câliner joue donc un rôle bien réconfortant.

Et vous, quels sont vos trucs et astuces pour endormir votre bébé (avant que vous ne vous endormiez vous-même !) ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :