Confinement… et manque de civisme !

Je m’en veux aujourd’hui… Je m’en veux parce qu’un de mes contacts sur Facebook a fièrement posté il y a quelques jours une photo du parcours de course de 13 km qu’il a réalisé en 1h26. Je n’ai pas pu m’empêcher de commenter « et est-ce que tu as le droit de faire ça ? ». Il a répondu « oh tu ne vas pas faire ta sauveuse du monde pour 20 minutes de plus ! » et d’autres de répliquer que l’on pouvait tout à fait courir 2h si on voulait, muni de 2 dérogations, et que dans le coin de notre ami commun il y avait de toute manière peu de képis…

Alors je m’en veux de ne pas avoir répondu là-dessus ce que j’en pensais vraiment. Pour ne pas envenimer les choses, pour ne pas nous lancer dans un débat que je sais par avance stérile parce que certaines personnes ne sont pas ouvertes à entendre l’opinion d’autres personnes, et que de toute manière je le connais assez pour savoir qu’il n’aurait pas changé d’avis. Donc je m’en veux de ne pas avoir osé m’exprimer, et depuis cela demande à sortir de mes tripes alors j’y vais ici, même si je sais que je vais m’en vouloir encore car cette personne ne connaîtra pas le fond de ma pensée.

Donc voici ce que j’en dis :

1) ce n’est pas une question de « 20 minutes de plus » (d’ailleurs en passant, je note comme cela l’arrange dans ce cas d’arrondir 26 en 20 minutes – ce n’était pas la même quand il s’agissait d’un objectif commercial à réaliser…) d’autant plus qu’il faut en sus compter le temps de préparation et d’atteinte du point de départ, de retour du point d’arrivée etc.

2) le fait est que si quelqu’un de chez lui le voit sortir régulièrement et était quelque peu frustré de respecter le confinement, il sera alors bien plus tenté de sortir à son tour en voyant les autres profiter du beau temps… Et s’il sort, il risque d’en entraîner encore un autre, puis deux, puis dix…

3) ce n’est pas non plus une question de peur du képi ou de l’amende, nous sommes des grands garçons et des grandes filles après tout, nous faut-il la menace d’un bâton pour faire preuve de sens civique ? Chacun agit en assumant et en prenant ses responsabilités, point.

4) et c’est là qu’on y arrive : le but de ce confinement c’est de faire appel au sens civique des Français, de demander à chacun de se priver d’un peu de liberté individuelle pour œuvrer dans le sens du bien commun. Après tout il n’a jamais été aussi simple d’aider nos personnels soignants qui, pour certains, sont au bout du rouleau et enchaînent les constats de décès – ils sacrifient leur vie personnelle, familiale, ou tout simplement leur vie tout court, ils prennent une sacrée charge sur leur santé mentale… et tout ce que nous avons à faire de notre côté est de rester sagement dans notre chez-soi, notre cocon après tout ! Sans compter que si l’on souhaite que ce confinement dure le moins longtemps possible ou bien limiter un potentiel re-confinement, alors il suffit d’un peu d’auto-discipline et de vraiment réduire ses sorties au minimum nécessaire…

Tout ceci mis bout à bout, je ne comprends donc pas pourquoi le chemin dans lequel je vis est devenu un vrai hall de gare par beau temps… Pourquoi l’une des rares fois où nous sommes sortis avec les enfants (4 fois 1 heure en 6 semaines de confinement…), j’entendais dans les jardins les discussions et cris d’enfants de réunions familiales (et les nombreuses voitures garées devant ne pouvaient pas le nier) ?

Alors je suis heureuse de voir que le travail du personnel soignant et des autres professions qui font que nous puissions continuer à vivre soit reconnu tous les soirs à 20h, mais j’ose espérer qu’ils ne sont pas applaudis par des hypocrites qui ne se privent pas de jogger ou bien d’aller chercher leur baguette de pain tous les jours. Voilà, c’est dit ! Je râle plutôt rarement mais je crois que j’avais besoin de me positionner et de pousser ce petit coup de g… Bonne fin de confinement à tous, et merci et bon courage à eux !

3 commentaires sur “Confinement… et manque de civisme !

Ajouter un commentaire

  1. Bonjour, je suis totalement d’accord avec vous ! J’ai l’impression que les gens entendent le confinement comme ça les arrangent… le plus dur est d’expliquer aux enfants pourquoi il y a autant de monde chez ma voisine …bref, les gens qui ne respectent pas le confinement ont toujours une bonne excuse…
    Bonne journée,
    Estelle

    J'aime

    1. Oui exactement !
      Ma grande de 7 ans l’a d’ailleurs bien compris, et en tant que petite envieuse/jalouse, elle ne manque pas de dire bien haut lorsque nous sommes dans le jardin et que des personnes passent dans la rue « Mais Maman, pourquoi il y a AUTANT de monde dehors ?! » En général on ne les revoit pas passer devant chez nous :-p
      Merci et bonne journée aussi Estelle !

      Aimé par 1 personne

  2. Bonjour, j’aime votre raisonnement. Ici nous vivons la même chose, peu de gens pensent aux conséquences. J’ai vu passer une vidéo de mes collègues danser sans masques cela m’a mise hors de moi, dans mon foyer deux personnes à risques. Et pourtant je n’ai rien su dire.

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :