Springfree, l’entreprise qui a réussi à faire rimer trampoline avec sécurité !

Après 2 mois de confinement (et autant de rebonds), voici enfin notre avis sur notre beau trampoline Springfree ! Je suis un peu une parano de la sécurité (sur certains points hein, je ne surprotège pas non plus mes p’tits loups, je supervise juste et je les laisse gérer leurs prises de risques lorsque j’estime qu’elles sont raisonnables 😉 ) et j’étais en tout cas très dubitative quant à l’aspect sécuritaire des trampolines en particulier. J’ai déjà entendu parler d’accidents (pas trop graves heureusement, un bras cassé et plâtré au pire) sur des trampolines et je me disais que ce n’était pas un indispensable du jardin, qu’ils avaient déjà pas mal d’activités pour se dépenser entre les différentes activités sportives et le terrain de BMX pas loin de la maison. Oui oui, j’ai ce que j’appelle des « enfants d’extérieur »…

Oui mais voilà, c’était sans compter sur cette période de confinement dont nous sortons doucement ! Parce que du coup pour se défouler, nous avons certes un espace suffisant à l’intérieur et un jardin (pas très grand mais en longueur et qui permet donc de se faire quelques passes…), mais au bout d’un moment il faut avouer que les enfants avaient besoin de quelque chose pour passer leur surplus d’énergie, et sans se taper dessus si possible !

L’idée du trampoline est donc revenue (nous en avions un chez mes parents), mais alors avec comme critère primordial : la sécurité d’abord ! Je me suis donc lancée dans mes recherches de trampolines sans ressort puisque ces derniers en constituent l’une des principales sources de danger : on s’y coince le pied, la cheville, on atterrit sur une protection en mousse approximative et on s’y blesse… J’ai donc regardé dans un premier temps les trampolines Springless de chez Cornilleau (une marque reconnue dans la gymnastique), mais ils étaient en rupture de stock. Puis j’ai découvert la marque néo-zélandaise Springfree sur laquelle porte donc cet avis !

L’objectif de Springfree a été de développer le trampoline le plus sécuritaire possible en éliminant au maximum les facteurs d’accidents. Alors ils ne vont pas pouvoir empêcher vos enfants de faire des salto dans leur trampoline, mais :

  • ils ont éliminé les ressorts dont j’ai parlé plus haut : ce qui fait office de ressorts, ce sont des tiges en composite flexibles tout autour du tapis (mais en-dessous !) qui se plient légèrement au moment du saut, et qui en retrouvant leur verticalité naturelle, retendent le tapis et renvoient le sauteur dans les airs
  • ils ont éloigné le cadre de la surface de saut ce qui le rend inatteignable : les tiges décrites sont solidement ancrées à un cadre aux dimensions rassurantes, mais qui se situent à une bonne quarantaine de centimètres au moins de la surface de saut (et en périphérie), donc impossible de se cogner dessus par inadvertance !
  • le filet est également impressionnant : il ne sert pas juste de déco comme on en a parfois l’impression sur certains trampolines classiques. Une fois fermé, il est parfaitement tendu (il prend d’ailleurs un peu sur la surface de saut aux extrémités) et mes enfants ont pris la (mauvaise) habitude de se jeter carrément dedans et le filet les renvoie sans se lasser dans leurs 22 vers le centre du trampoline. Je leur dis juste qu’ils ne peuvent faire cela que dans leur trampoline !

Avec tout cela, j’avais un peu peur que le rebond de ce trampoline ne soit pas au même niveau que les classiques mais pas du tout, après quelques essais je suis même totalement rassurée sur ce point : le rebond est parfait, et même plus « doux », moins brutal que sur un trampoline classique mais il fait sauter aussi haut (je pense qu’il faut essayer pour le comprendre). Du coup je le trouve vraiment adapté aux enfants (et aux Mamans ayant porté des enfants et qui n’ont plus leur périnée de jeune fille, suivez mon regard 😉 ) d’une part et surtout plus agréable…

Springfree propose une gamme complète de formes et de tailles de trampolines, allant du petit rond (2,4 m de diamètre) au très grand carré (4 m de côté). Pour notre part nous avons choisi le grand ovale (2,4 m par 4 m) pour les raisons suivantes : notre jardin est long mais étroit donc nous devions limiter la dimension du trampoline au moins dans un sens, et la forme ovale semblait mieux convenir pour permettre à deux enfants de sauter en simultané en se rentrant dedans le moins possible (ce qui théoriquement est à éviter mais que celui qui a réussi à empêcher ses deux enfants d’en profiter ensemble lève la main). Et effectivement, cette taille et cette forme nous conviennent parfaitement à l’usage !

Nos enfants en ont d’ailleurs fait leur « salle de jeux » extérieure : ils y sautent bien sûr mais ils s’y allongent aussi régulièrement pour lire tranquillement au soleil, et notre Poulpe de 5 ans en a fait son terrain de foot favori : il se place d’un côté et shoote son ballon vers l’autre bout, et miracle le ballon fait un petit tour et revient automatiquement vers lui – quoi de plus génial ? Pas besoin d’un partenaire (parent indigne 😉 ) pour lui renvoyer ou lui récupérer le ballon dans la rue ! Notre Dragonne de 7 ans y a même élu domicile pour une nuit en sac de couchage avec son Papa pour tenter de regarder les étoiles filantes (ils ont échappé aux moustiques mais la pollution lumineuse de la rue était trop forte)…

Et au-delà de ces aspects sécurité et ludique, j’aimerais aussi parler de l’expérience d’achat Springfree, réellement exemplaire (et je ne suis pas payée pour donner mon avis !). Je ne sais même pas si le patron de la filiale française, Thomas, s’en rend compte, mais il nous vend réellement une expérience d’achat comme je n’en ai jamais vue. J’avais commencé à le contacter par mail pour quelques conseils, il m’a répondu de façon parfaitement réactive et claire et surtout, sans jamais pousser à l’achat. Je lui avais dit hésiter avec une autre marque (le Springless de chez Cornilleau) et avoir trouvé ses produits moitié moins cher chez un vendeur Marketplace Amazon (en réalité une arnaque), mais je suis revenue vers Springfree pour le côté conseil d’une part, et rassurant des 10 ans de garantie d’autre part.

J’ai découvert plus tard la disponibilité et la réactivité même par téléphone, même le soir et le week-end, de Thomas (il m’a expliqué que cela était nécessaire car quand une famille est bloquée au cours du montage, il était important qu’il puisse nous orienter immédiatement et que l’on n’ait pas à mettre en pause l’installation du trampoline – qui se faisait souvent le week-end hors confinement !), et cerise sur le gâteau, alors que nous étions en début de confinement, il m’a tenue au courant précisément de la livraison qu’il a personnellement effectuée chez nous en région parisienne car il n’avait plus de transporteur à même d’effectuer la prestation. Il en a d’ailleurs fait des kilomètres dans sa camionnette décorée pour livrer des trampolines avec le confinement ensoleillé auquel nous avons eu droit 🙂

Alors le montage n’est effectivement pas évident (mes bras de moineaux n’ont pas réussi à ployer les tiges composites et j’ai dû recourir à la force masculine du foyer) mais j’ai pu faire tout le reste en une petite demi-journée tout de même : montage des pieds sur le cadre, montage du filet, et du panier de basket (un indispensable !!). Monsieur a donc dû m’aider pour fixer les tiges entre le cadre et le tapis. D’ailleurs les 4 vidéos de montage sont d’une clarté exemplaire. J’ai juste eu un doute sur 2 tiges qui me restaient à la fin mais contacté par SMS, Thomas m’a rappelée dans la foulée en visio pour m’indiquer précisément où et comment les placer (elles ne figuraient pas sur ses vidéos de montage car la forme du trampoline était différente).

L’autre inconvénient est son prix, et effectivement c’est un réel investissement, mais franchement, le trampoline est garanti 10 ans (et va sûrement durer plus longtemps chez nous car notre petite Lionne a 9 mois – donc on ne va pas enchaîner les trampolines de moins bonne qualité), il peut rester toute l’année dehors – pas besoin de le démonter en hiver, et pour la sécurité qu’il propose et donc la sérénité qu’il m’apporte quand je sais mes enfants à l’intérieur, je ne regrette en rien mon achat.

Et j’ai même réussi (après un mois) à me motiver pour creuser le terrain et le déplacer au bout du jardin : nous l’avions placé à l’origine à l’endroit le plus horizontal c’est-à-dire pile devant notre entrée, mais il coupait notre jardin en deux (donc plus de partie de foot ou de badminton possible) et nous ne pourrons plus sortir la piscine gonflable cet été puisque tout le reste du terrain est en pente. Donc j’ai pris ma binette et ma pelle, j’ai déplacé le trampoline (avec l’homme hein, parce qu’il pèse quand même son poids) là où il allait trouver sa place définitive, j’ai marqué l’emplacement des pieds à la bombe rose, et j’ai creusé (après la pluie pour ramollir le terrain) entre 10 et 40 cm selon les pieds. Quel bonheur de voir notre magnifique trampoline Springfree à sa place aujourd’hui 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :